.
.
.
.
"La différence entre l'érotisme et la pornographie c'est la lumière". Bruce LaBruce
.
.

lundi 20 février 2017



TELEVISION


Stupéfiant!


L'ART DU PÉNIS



video






dimanche 19 février 2017




Crawford Barton, 1943 - 1993. USA








"J'AI ESSAYE DE SERVIR DE CHRONIQUEUR, COMME UN OBSERVATEUR DE BELLES PERSONNES - POUR NOURRIR UNE IMAGE SYMPATHIQUE D’UN MODE DE VIE POSITIF APPORTANT LE PLAISIR AINSI QUE LA FIERTE."



Crawford Wayne Barton est né le 2 juin 1943 dans la Georgie rurale dans une famille fondamentaliste. Durant sa jeunesse, il a pris des leçons de piano et aimait dessiner et étudier la nature. Après un diplôme à la High School de Calhoun en 1961, Barton rejoint l’université de Géorgie pour des études d’art. Il étudia le dessin, la peinture et la sculpture mais n’obtint pas de diplôme. En 1968, il décida de se rendre à Los Angeles pour étudier la réalisation de films à l’ UCLA. Il ne s’y est au final jamais inscrit et décida de se rendre à San Francisco. 

C’est dans cette ville qu’il devint l’un des principaux photographes de la vie gay. Il travailla pour the Advocate, the Bay Area Reporter, the San Francisco Examiner, Newsday, et the Los Angeles Times. Barton créa sa propre entreprise de photographie avec une licence de revente en 1973, sous le nom d’Arts Unlimited. Bien que peu rentable, l’entreprise perdura jusqu’en 1978. Néanmoins il publia grace à Liberation Publications (Plus tard propriètaire de The Advocate), un recueil de photographies intitulé Beautiful Men en 1976 avec une réédition en 1978. En 1974, le Young Memorial museum présenta des clichés de Barton dans une exposition appelée New Photography, San Francisco and the Bay Area. Certaines de ses photographies furent utilisées pour illustrer le livre Look Back in Joy (1990) de Malcom Boyd. Nul comme lui a dépeint la vie du quartier de Castro, des travestis, ou la parade de la première fierté Gay dans cette ville. Il a aussi réalisé des portraits comme ceux de Sal Mineo ou Harvey Milk.

Barton s'est éloigné de la photographie au début des années 1980 et a consacré son énergie artistique à l'écriture d’un livre, Crawford Barton, Days of Hope, un livre photos de Barton couvrant les années entre les émeutes de Stonewall et le début de l'épidémie de SIDA qui fut publié à titre posthume en 1994. Il a, par la suite, continué à montrer ses photographies, mais n'a pas produit de nouveaux travaux au rythme tel qu'il en faisait dans les années 1970. Au cours des années 1980, Barton a terminé son roman épique, Castro Street, et un livre de poésie, One More Sweet Smile, mais aucun des deux n'a été publié. 

Au delà des photographies de nus, Barton laisse un témoignage photographique important de la vie sociale et politique de la vie gay des années 70 et 80 à San Francisco. Il a notamment été témoin du combat d’Harvey Milk et des premières Gay Pride. Crawford Barton est mort peu de temps après son compagnon de 22 ans et modèle Larry Lara des complications du SIDA en 1993 à l’age de 50 ans. La Société historique des GLBT en Californie détient actuellement les photos et écrits de Barton. Ses photographies ont été une documentation précieuse pour la réalisation du film "Harvey Milk" de Gus Van Sant.



La vie sociale et politique de San Francisco





Harvey Milk




Harvey Milk




Harvey Milk














































































Beautiful Men



Steven Edwards



























Larry Lara (son compagnon)







































Denton Smith





Sal Mineo














































Gay Nightclub Prison, 1970s






Gay Pageant 1975
















Kevin Brown at Fantastic Orgy, 1977